22ème Assemblée Générale

12 mars 2012
Salons du Château de Mouans-Sartoux

Sous la Présidence du Docteur Alain Yung

Présentation de l’exposé :

– Rapport moral & activités de Terre d’Azur : Président Alain Yung
– Rapport financier – Approbation des comptes : Trésorier Michel Boulas
– Présentation succincte des missions effectuées dans l’année 2011 : chefs de missions
– Les prévisions missions 2012
– Remerciements à tous ceux qui nous ont aidés.
– Election du nouveau Bureau

Rapport Moral :

Présenté par le Dr Alain YUNG ,Président de Terre d’Azur

Points positifs :

1. La communication maitrisée :

– le site Web
– Le fil numérique
– l’information (Mouansois, Nice-Matin, Radio Azur )

2. Le soutien indéfectible de l’équipe municipale

– sur le plan matériel :
•subvention maintenue à 700€
•attribution de 1% de la distribution de l’eau
– sur le plan gestionnel :
•conseils réguliers du pôle associatif◦sur formation et recrutement des responsables
◦sur la fiscalité des associations
◦sur les précautions à prendre lors des manifestations publiques
– sur le plan foncier, avec mise à disposition :

•du local, Route de Pégomas
•de la Salle Léo Lagrange (Loto)
•du Château ( A.G., Fête du Collectif)

3. Stabilité du nombre des adhérents après un gros travail de recensement et de mise à jour des fichiers

4. Maintien de la coopération avec le CHU (un étudiant en fin de 3ème cycle au TOGO)

5. Soutien de la Jeune Chambre Economique de Sophia Antipolis et de son président, Bruno Guichard pour le dispensaire de Kpoba (Bénin)

6. Participation au Collectif des Rencontres de l’Humanitaire avec mutualisation des moyens comme par exemple lors de la mission au Burkina-Fasso

7. Diversification des événements festifs : loto, rallye, poker,…

Les points à améliorer et / ou à développer

1.  Evénements festifs pas assez fréquentés

– rallye découverte
– tournoi de poker
– concours de boule

2. Recherche de médecins et d’infirmières volontaires

3. Amélioration de la boutique humanitaire (CCAS)

4. Meilleur ciblage des malades dont nous nous occupons en mission

Les activités 2011

Les Missions

1.  Mauritanie

– en stand-by Sécuritaire malgré la reprise des vols Point Afrique
– aides financières :
•200€ : achat de médicaments pour le dispensaire de Toungad
•600€ : achat de lait pour l’association « Les Enfants du Désert »

2. Sénégal

– Mission en Janvier à Bala et M’Baniou (présentées lors de la dernière A. G.)
– en stand-by politique (élection présidentielle)
– espoir de retourner avant la fin de l’année à Coubalan et Bala

3.  Togo – Bénin

•  ces missions seront présentées tout à l’heure

4. Burkina Fasso

•  Présentation de cette mission à la prochaine A.G.

Les Évènements

Les évènements et manifestations réalisées tout le long de l’année ont rapporté la somme de 7 967 €

Janvier 2011 Braderie et Poker « Marie-Galante » 939 €
30/01/2011 Loto Terre d’Azur 1 638 €
17/04/2011 Rallye Découverte 450 €
22/05/2011 Braderie à Mouas-Sartoux 650 €
28/05/2011 Journée commémorative de l’abolition de l’esclavage à Cimiez (Nice)
04/06/2011 Participation active de J. M. AUQUE à l’émission de FR3 « Parcours de vie »
11/06/2011 Braderie à Cannes 990 €
21/06/2011 Fête de la Musique (Rencontre de l’Humanitaire) 250 €
22/08/2011 Stand au salon des Antiquaires à Valbonne 1 500 €
17/09/2011 Braderie Mouans-Sartoux 500 €
12/11/2011 Braderie Cannes 1 050 €
13/11/2011 Présence de T.A. à la Semaine de la Solidarité à Valbonne
15/11/2011 Présentation de la Mission Bénin à la J.C.E. Sophia Antipolis

Rapport financier 2011

Présenté par Michel Boulas (trésorier) et François Rabouam (trésorier adjoint)

Evolution des actifs

Les actifs de l’Association sont passés de 34 3366 € au 1er Janvier 2011 à 51 452 € ; cette hausse est due, pour des recettes similaires à celles de 2010, à une baisse des dépenses du fait d’une diminution du nombres des missions du fait du contexte géopolitique de la Mauritanie et du Sénégal.

Bilan simplifié

ACTIF PASSIF
Créances – dépenses N-1 0,00 Report à nouveau 34 366,22
Placements 45 000,00 Résultat de l’exercice 17 085,90
Caisse 50,25 Dettes – recettes N-1 0,00
Recettes non encaissées 195,00 Dépenses non prélevées 786,00
Soldes Banques 6 206,87
Total 51 452,12 Total 51 452,12

Recettes 2011 : 39 748,57€

Cotisations 5 495,00 13,82%
Dons 12 320,48 31,00%
Participation frais de missions 1 553,00 3,91%
Sénégal 503,00 32,39%
Togo 1 050,00 67,61%
Remboursement de frais 1 666,64 4,19%
Brocantes 5 999,10 15,09%
Fêtes 2 590,30 6,52%
Vente produits dérivés 50,00
Revenus financiers 374,05 0,94%
Subventions 9 700,00 24,40%

Dépenses 2011 : 22 662,67€

Répartition des frais :

Frais de gestion : 3 437 € (15%) Frais de Mission : 19 225 € (85%)

Missions

Burkina Faso 787,54 4,10%
Sénégal 3 395,21 17,66%
Togo / Benin 15 042,81 78,24%

Frais divers de gestion

Papéterie 53,14 1,55%
Petit matériel 94,46 2,75%
Timbres 129,92 3,78%
Frais brocante 50,00 1,45%
Assurance 455,82 13,26%
Transport 2 355,48 68,53%
Cotisations 80,00 2,33%
Frais fêtes/spectacles 218,29 6,35%

Nombre d’adhérents :

Année Nbre d’adhérents Recette adhérent Ratio par adhérent
2010 115 7 135 € 62 €
2011 139 5 495 € 39 €

Cotisation 2012 : elle reste fixée à 35 €

Budget prévisionnel 2012

RECETTES Prévisionnel 2012
Cotisations 6 500,00 €
Dons 10 000,00 €
Festivités 2 600,00 €
Brocante – Braderie 5 000,00 €
Subventions 1 700,00 €
Participation frais de mission 2 000,00 €
Total 27 800,00 €

DEPENSES Prévisionnel 2012
Frais de fonctionnement 1 500,00 €
Frais de communication 150,00 €
Organisation manifestations 1 500,00 €
Frais de missions
Sénégal (Bala, Coubalan) 4 500,00 €
Togo ( Ahépé, Kpomé, Dénou) 13 000,00 €
Bénin (Kpoba) 5 500,00 €
Burkina Faso 2 300,00 €
Frais exceptionnel de mission 2 500,00 €
Total 27 800,00 €

Approbation des comptes :

La parole est donnée à l’assemblée des adhérents. Nul n’ayant à redire, il est procédé au vote du budget. Après avoir voté à mains levées, l’assemblée des adhérents approuve les comptes de l’exercice 2011 et le budget prévisionnel 2012.

Attestation des comptes par Le Dr Alain YUNG ,Président et Mr Michel BOULAS, Trésorier

Les Missions 2011

Mission SENEGAL – Janvier 2011

L’équipe :

2 médecins : Dr François Rabouam / Dr Gilles Massardier 1 puéricultrice : Martine Comandon 1 infirmière : Nicole Corradini 1 logisticien : Joseph Khayat – chef de mission

Logistique :

1/Transport

– Les vols Royal Air Maroc nous permettent de partir de Nice et de disposer d’un fret important (2x23kg par personne)
– Lamine Diedhou s’est chargé des transports intérieurs (Dakar – Bala – Dakar). Le comité de santé de Bala a pris en partie en charge le transfert Bala – Goudiri – M’Bagnou et retour. L’association Keurgui a chargé une agence de Tambacounda de notre transport à Kédougou / Bendafassi.

2/Médicaments – Matériel médical

Nous avons pu amener en bagages accompagnés une grande partie du matériel infirmier ainsi que des médicaments essentiels collectés et prélevés sur le stock du local de Terre d’Azur. Sur recommandation de la mission précédente, nous avons fait une commande complémentaire à la Pharmacie Dépôt de Tambacounda : le coût et la qualité des médicaments (génériques chinois !) devront faire préférer à l’avenir l’achat préalable dans une centrale d’achat humanitaire type Farma Mundi.

Objectifs et Sites :

– La visite pour évaluation du dispensaire de Coubalan
– Après le passage d’une équipe de Terre d’Azur en 2009 ( Jean-Marc Aubert) soins médicaux au dispensaire du village de Bala, situé entre Tambacounda et Goudiri à l’Est du Sénégal , puis au village excentré de N’Bagnou à 2 heures de piste au Nord du Goudiri.
– La visite pour évaluation à la demande de l’association Keurgui (Grasse) du dispensaire de Bendafassi et de l’hôpital de Nineficha dans la région de Kedougou dans le sud-est du pays

1 – Coubalan :

En raison des troubles dans la région, cette étape a été annulée. Le Dr Rabouam a cependant rencontré les représentants du village en fin de mission à Dakar. De ces entretiens, il ressort que notre passage éventuel à Coubalan doit tenir compte des troubles récurrents dans une région qu’il convient de contourner par une arrivée en bateau à Ziguinchor.

2 – Bala :

Notre hébergement était prévu au campement de chasseur de Mr Omar Sarr. Celui-ci nous a permis de dresser nos tentes dans l’enceinte de son établissement et de profiter de tous les équipements modernes. Le dispensaire doit beaucoup à la compétence de son ICP Pierre Kaling – à qui nous avions donné la possibilité de faire un stage dans notre région en 2009 – et de son équipe. Sa présence à nos côtés pendant toute la mission a été précieuse. Nos efforts devraient porter lors de nos prochaines missions sur l’équipement et la remise en état du dispensaire et surtout de la maternité. A suivre l’implantation prochaine dans le village d’un hôpital à l’initiative d’une ONG française.

Pathologies :

Nous avons réalisé 318 consultations en 5 jours. Les pathologies essentiellement rencontrées sont :
– des affections ORL ou bronchiques, souvent d’origine allergique ;
– des diarrhées parfois fébriles ;
– une quinzaine de cas de paludismes confirmés par les TDR dont dispose le dispensaire
– le lot habituel des plaintes articulaires
– dépistage d’HTA sévères et de diabète, parfois connus mais non traités

Soins :

L’état d’hygiène et de nutrition est globalement satisfaisant ; néanmoins deux remarques : nous avons pris en charge de nombreuses plaies négligées, souvent surinfectées chez les enfants scolarisés La présence d’une puéricultrice a permis de donner des conseils de mise au sein et de faire du soutien à l’allaitement

3 – M’Bagnou

Hébergement sous tentes dans l’enceinte du dispensaire. Les repas sont préparés par les villageois dont la vie s’organise autour de deux puits assez profonds ; puisage à l’aide de bidons remontés à la surface par des chevaux et transport des bassines à dos d’hommes, et surtout de femmes. Le village et son dispensaire pâtissent de leur isolement à prés de 2h de Goudiri par une piste qui suit ou emprunte le lit d’une rivière. Elle est donc impraticable pendant l’hivernage. Il n’y a pas (ou très peu) de réseau téléphonique.

L’infirmier Bourama Sané a de plus la responsabilité d’autres villages encore plus éloignés qu’il rejoint en moto quant elle veut bien démarrer… Il est confronté à l’inertie et au poids culturel de cette population essentiellement Peul. Il est lui même ancré dans des habitudes médicales d’un autre temps et il semble difficile de pouvoir améliorer sa formation. Le médecin chef de Goudiri en a conscience mais n’a pas les moyens d’assurer la relève.

Pathologies :

Nous avons réalisé 266 consultations en 3 jours. Les pathologies rencontrées sont similaires à celles de Bala ; à noter
– peu de cas de paludisme ;
– un nombre important et significatif de parasitoses intestinales en relation avec la proximité des troupeaux, omniprésents an sein du village ;
– beaucoup plus de cas de dermatoses en relation avec une hygiène médiocre

Soins :

L’infirmier doit faire des efforts pour la propreté et l’organisation qui lui permettrait d’avoir en permanence des tests palu, des traitements et des trousses d’accouchements donnés gratuitement sur simple demande

4 – Kedougou / Bendafassi / Nineficha

L’accès à ces sites au Sud – Est du pays ne peut se faire qu’à partir de Tambacounda et en traversant le parc national de Niokolo Koba.

– Le dispensaire de Bendafassi, déjà aidé par une association espagnole, est bien entretenu et actif ; il ne nous est pas paru nécessiter une aide supplémentaire. ICP Mansali 77 613 84 36 / Laborentin Daouda Biadar 77 510 58 93

– L’hôpital de Ninéficha a été créé à l’initiative de l’Association « Education-Santé » dirigée par Mme Wade ; il est géré par l’armée sénégalaise. Il dispose de moyen assez important même si certains équipements ne sont pas utilisés faute de personnel (dentaire, échographie).

Le partenariat avec l’association Keurgui nous semble intéressant à poursuivre et d’autres sites pourraient être visités à leur demande lors des prochaines missions au Sénégal.

Budget

Recettes Dépenses
Participation missionnaires 750€ Billets d’avion 3 270€
Participation Keurgui 105€ Médicaments 900€
Fonds propres Terre d’Azur 5 018€ Frais sur place :
Retour CFA 27€ – transport 622€ > 1 730€
– hébergement 650€
– nourriture, frais divers 458€
Total 5 900€ 5 900€

Conclusions

En résumé, les conclusions de la mission sont :

1/ proposition de prévoir une mission sur Coubalan en fin d’année :
– si possible, mi-septembre période où le village tient son congrès annuel ; – en utilisant la voie maritime pour s’y rendre

2/ poursuivre l’action de soutien du dispensaire de Bala, sous couvert d’un rapprochement avec l’association « Le Kaïcedrat » qui met sur pied un Centre de coordination des équipes mobiles médicales et de lutte contre les maladies infectieuses et ophtalmologiques.

3/ l’avenir des missions sur M’Bagniou est incertain tant les espoirs d’une amélioration de la situation sont improbables et au-dessus de nos moyens (désenclavement de la zone, implication de la population, nomination d’un infirmier compétent,…).

4/ poursuite de la coopération avec l’association Keurgui dans d’autres villages, ceux que nous avons visités ne répondant pas à nos critères d’intervention.

5/ repenser l’achat de médicaments dans cette zone (coût élevé, qualité incertaine)

Suivi de la mission :

Courant l’année 2011, le Dr Yung a pris contact avec le Président de l’Association « Le Kaïcédrat » qui l’a tenu au courant de l’avancée des travaux du dispensaire de Bala : son ouverture est prévu en fin d’année et Terre d’azur se propose de collaborer au travail de ce centre de soins en particulier dans ses missions de soins dans les villages périphériques ; les modalités d’intervention restent à définir mais pourraient faire l’objet d’une prochaine mission, une fois la situation politique stabilisée dans le pays…

Mission TOGO – Octobre 2011

Objectifs :

– Poursuivre notre action sur les dispensaires de Ahépé, Kpomé-Akadjamé, Ahlon-Denou. Se rendre en mission exploratoire au village de Danyipémé que nous avions visité l’an dernier.
– Effectuer une mission au Bénin, village de Kpoba visité l’an dernier par Alain et Hélène. Ceci en partenariat avec la JCE d’Antibes.

Pour cela nous avons prévu que après les villages de Ahépé et Kpomé la mission se scinderait en deux, Hélène et Alain se rendant au Bénin et les autres continuant sur le Togo.

L’équipe :
– 4 Médecins :
•Jeanne Meslier de Rocan
•Jacques Scohy
•Alain Yung
•Marlène Albagly , Interne effectuant son stage auprès de Terre d’azur
– 2 Infirmières :
•Agnés Cougnaud
•Hélène Fernandez
– 1 Sage-Femme : Nouria Josso
– 1 Dentiste : Dominique Trolard

Nous accompagne également Marie Claude Saran qui va travailler à l’Hôpital d’Afagnan et au CHR de Atakpamé.

Nous attend sur place Serge Munoz qui est en charge de l’organisation de notre arrivée et de la récupération des médicaments commandés…

Déroulement de la Mission :

– Arrivée le 27 vers 19h . Passage facile de la douane et de la police grâce à Rodrigue, un policier ami délégué par Serge.

– Accueillis par Serge et nos amis Paulin Assignon et Messan Agogno nous prenons possession de notre minibus du Centre de Prière Evangélique et de son précieux chauffeur , Sossou Après une petite pause restauration départ pour Ahépé où nous sommes accueillis par Elise et nous installons pour notre première nuit…

Ahépé :

Les locaux sont propres et rangés. Le personnel est à notre disposition pour traduire et aider. Sont présentes également nos deux supportrices habituelles : Sonia et Eugénie .

Gilles l’assistant semble avoir tout organisé efficacement. Par contre nous le verrons peu car la campagne « moustiquaires imprégnées » démarre et cela l’occupe quasiment àplain temps.

Nous faisons connaissance de la nouvelle Sage-Femme. Elle semble dynamique et motivée. Nouria inaugure sa collaboration avec elle par un accouchement effectué en binôme.

Nous consultons du 28/09 au 3/10.
– 636 patients
– 162 soins dentaires
– 94 soins infirmiers lourds

Comme d’habitude beaucoup de « j’aimalpartout » Surtout des femmes usées par le travail dans les champs et le port de poids énormes sur la tête. Beaucoup de pathologies lourdes aussi puisque c’est 30 patients que nous décidons d’adresser aux différents hôpitaux avec lesquels nous travaillons. Surtout de l’orthopédie et de la gynécologie.

Le 4/10 après la petite fête traditionnelle et les adieux au dispensaire nous partons pour

Tsévié

Nous sommes hébergés au Centre de prière de Mr Agognon. Nous pensions voir les quelques personnes hébergées au centre. En fait nous verrons ….dans le salon du Centre . Nous en reverrons la plupart à Kpomé ! Serge nous quitte pour rentrer en France….Nous allons assurer notre propre logistique.

En fin de journée nous partons pour

Kpomé Akadjamé

Installation dans la maison de Mr Agogno. Le générateur est toujours aussi insupportable mais nous avons un super cuisinier.

Le dispensaire dans lequel nous nous installons le lendemain est bien tenu. Nous avons nos traducteurs habituels.

Le 6/10 : rendez vous avec le Ministre de la Santé avec lequel nous avons un entretien d’une demi-heure fort intéressant.

Le 7/10 : Josée, la directrice de la santé de la Région Maritime, vient partager notre repas. Elle est dynamique et motivée et se dit prêtre à nous aider.

Nous consultons du 5 au 8 Octobre :
– 250 consultations
– 52 soins dentaires
– 62 soins infirmiers Nous sommes frappés là aussi par la fréquence de très gros fibromes chez des femmes jeunes. Lorsque nous quittons Kpomé, Alain et Hélène nous quittent pour le Bénin

Le 9/10 : repos à Kpalimé, étape sur la route des Plateaux.

Le 10/10 : visite aux villages de Kpélé Atimé pour étudier l’intérêt d’une mission sur ce site à la demande d’Eric Ametsipé. Il s’agit de 3 villages qui souhaitent créer un dispensaire et que nous les aidions par notre venue. En fait ils sont proches d’ Adeta où se trouve un dispensaire d’état. Si nous décidions d’intervenir, il nous semble que ce serait plutôt au niveau de ce dispensaire.

Le 11 départ pour les plateaux en direction du village de Danyipémé. Nous étions passés voir ce village l’an dernier et avions promis à Kossi Klu député du secteur, d’intervenir une journée cette année enfin d’analyser la situation.

Notre dentiste nous quitte pour rentrer en France.

En arrivant sur les plateaux nous sommes reçus par le préfet de la région qui nous a fait préparer un repas que nous emportons au village. Il s’agit d’un village très isolé au bout d’une piste difficile. Il existe un dispensaire à l’équipement plus que sommaire et visiblement peu utilisé. Il y a un infirmier dont nous ne parvenons pas à savoir s’il est là en permanence ou pas.

Nous voyons 128 patients et lorsque nous partons parce que l’orage menace et que la piste risque de devenir impraticable il en reste encore pas mal… Comme ailleurs beaucoup de « jaimalpartout » mais surtout beaucoup de parasitoses digestives et de dermatoses … Si nous devions poursuivre notre action dans ce village il faudrait s’assurer d’une présence médicale.

Le soir nous sommes hébergés dans la superbe demeure du Député où, exceptionnellement, nous bénéficions d’une chambre chacun et de superbes salles de bain. Malheureusement l’orage qui a fini par éclater a entrainé une panne d’électricité et il n’y a pas d’eau !

Denou

Nous y arrivons le 12/10 en fin de matinée avec une piste plutôt meilleure que l’an denier. Accueil enthousiaste par Linus Vovomélé, le représentant officiel de Terre d’Azur à Denou. La maison où nous sommes logés est remarquablement propre. Nous comprenons vite que c’est du à la présence il y peu de Mr Toulemonde de la société LMR pour laquelle le village produit des fleurs à parfum.

Nous réalisons 251 consultations en deux jours. Peu de palu . Pas mal de problèmes respiratoires . A Denou, il fait plus froid et il pleut souvent… Nous envoyons 2 patients à l’Hôpital de Kpalimé .

Le 13/10 : nous repartons en fin d’après midi pour faire étape au Monastère de Dzobegan où nous passons la nuit alors qu’il tombe des trombes d’eau.

Le lendemain, sous un ciel plus clément, retour sur Kpalimé.

Nous allons rencontrer le Directeur de l’Hôpital avec lequel nous mettons en place le même type de conventions qu’avec les autres hôpitaux. Le soir, diner avec le jeune chirurgien de l’hôpital que nous avions rencontré l’an dernier et qui nous fait un tableau assez noir de la situation médicale au Togo.

Puis retour sur Lomé en vue du départ …..

Conclusions :

Une mission satisfaisante mais épuisante avec 1350 consultations pour le Togo et au total 47 malades orientés et pris en charge par Terre d’Azur
– Presque tous les missionnaires ont été malades les uns après les autres.
– Trop de trajets aussi entre les différents sites.
– Trois semaines de mission, c’est sans doute trop, peut être faudra t’il à l’avenir prévoir deux missions sur Togo-Bénin et décider sur quels sites nous poursuivons notre action.
– Logement et transports ne posent plus aucun problème.

Le côté positif est que nous sommes désormais bien implantés : nous avons de bons contacts avec les autorités locales et sommes désormais identifiés au ministère. Un nouveau dispensaire doit ouvrir à Ahépé en courant d’année et notre amie Josée nous a promis du personnel performant.

Mission BENIN – Octobre 2011

L’équipe :
– Alain Yung (médecin généraliste)
– Hélène Fernandez (infirmière)

Site :Le village de Kpoba :
– dépend de la commune d’Aplahoué – Djakotomé de la Préfecture de Lokossa
– situé à 200 km au Nord-Est de Cotonou, la capitale du Benin
– choisi par l’un des membres de la Jeune Chambre Economique de Cotonou, originaire de cette région, lequel s’est ému de son état sanitaire précaire et du dénuement déplorable de la population.

Les infrastructures :

1/ le dispensaire : construit en 1967 et jamais restauré depuis ; il comprend :
– 5 salles :
•consultation infirmier
•réserve de médicaments (2postes)
•salle d’hospitalisation (6 lits)
•réserve où sont entreposés du matériel lourd, un réfrigérateur, des classeurs, etc …
•salle gynéco-obstétrique divisée en une zone de consultation pour la sage-femme et une zone d’accueil pour les parturientes (cette salle a été occupé suite au repli nécessaire du bâtiment de la maternité, désaffecté à cause de son invasion par les chauves-souris.
– un stock de médicaments « squelettique »
– pas d’eau courante
– pas d’électricité, sauf un petit panneau solaire pour la lampe du bureau de l’infirmier.

2/ Equipement du dispensaire fourni par la JCE de Sophia Antipolis (en 2010)
– 7 lits médicaux neufs avec matelas (mobiles et ergonomiques)
– 1 armoire
– 1 stérilisateur Poupinel
– 10 cartons de matériel médical (sondes, pansements, médicaments)
– 4 fauteuils coquille
– 4 déambulateurs
– 11 cannes anglaises

L’action de Terre d’Azur

– Nettoyage des locaux (en particulier du secteur d’hospitalisation) et réorganisation de la réserve

– Consultations « tout venant » :

– 185 malades (notamment HTA et diabètes sévères)
– 3 évacuations sanitaires d’urgence (dont une éclampsie)
– 4 grandes prématurités et hypotrophie

– Les soins infirmiers (perfusions, sondage, médicaments, de nombreux pansements et la prise en charge des enfants dénutris et malnutris et soins d’hygiène)

– Formation de l’infirmier adjoint, des ASC et de la sage-femme.
– Dotation de médicaments et de matériel infirmier

Les insuffisances constatées :

– Hygiène trop sommaire de la population et du personnel de santé
– Absence de lait de 1er âge
– Absence de surveillance post natale des parturientes et des nouveaux nés (pas de pesée)
– Gros problème d’adduction d’eau
– Panneaux solaires non installés par rétention en douane)
– Indiscipline globale de la masse des consultants et inorganisation du personnel d’encadrement justifiant à l’avenir l’adjonction d’un logisticien aux missionnaires soignants.

Les pistes de travail : Sensibilisation, éducation, formation à :
– L’hygiène de base des locaux, du matériel et des déchets ; l’hygiène corporelle
– Suivi de la croissance de l’enfant
– Apprendre aux parents à reconnaitre les symptômes de malnutrition et adapter la nourriture locale.

Conclusions :

– Mission prometteuse et sympathique car accueil très favorable et efficace de toute la chaîne depuis le Président de la JCE jusqu’au Chef d’Arrondissement ;
– Très bonne écoute du personnel soignant, avide de progresser ;
– Etat très acceptable de l’hébergement de l’équipe
– Espoir de mise en place rapide de panneaux solaires et de remise en marche de l’adduction d’eau

Il faut donc y retourner !

Les projets de Terre d’Azur pour 2012

1 / Sur le plan social…

Le Dr Yung remet un chèque de 500 € à Monsieur André HENRI (Conseiller Municipal)

Ce don exceptionnel a pour but de soutenir la mise en œuvre de « L’épicerie du Square » qui vient de s’implanter sur Mouans-Sartoux à l’initiative de la Municipalité afin d’aider tout au long de l’année les plus démunis de la commune.

2 / Sur le plan festif…

•  Loto : le 29/01/12 (Recette : 1 825,00€)

•  Poker à Marie-Galante (25/02/12) : 900€

•  Braderies à Mouans-Sartoux 20 Mai et 16 Septembre 2012 et à Cannes (Juin 2012)

•  Rallye découverte : le 15 Avril 2012

•  Fête de la musique avec le Collectif des Rencontre de l’Humanitaire (le 21 Juin 2012)

•  Concours de Boule à Valbonne : 23 Juin 2012

•  Concert « Xalima » au Théâtre de la Licorne (Cannes la Bocca) le 8 Septembre 2012

•  Tournoi de Poker (MJC Picaud – Cannes)

3 / Sur le plan des missions…

•  Burkina-Faso : Cocologo Février 2012 (déjà réalisée)

•  Togo : Kpomé,Ahépé, Denou Octobre 2012

•  Bénin : Kpoba fin 2012

et peut-être (en fonction de l’évolution de la situation politique)

•  Sénégal : Koubalan – Bala fin 2012

•  Mauritanie :
– soit région d’Atar,
– soit région de Rosso

Remerciements

– M. Aschieri, Maire de Mouans-Sartoux
– Le Conseil Municipal de Mouans-Sartoux
– Les services techniques de la municipalité de Mouans-Sartoux
– L’équipe rédactionnelle du « Mouansois »
– Mme Joëlle Oddot (CCAS de Mouans-Sartoux)
– Mme Tabarot, Députée – Maire du Cannet
– Delphine Gouaty (Journaliste de Nice-Matin)
– Philippe Muller et Radio Azur
– Le Pr Hofliger et le CHU de Nice
– Mr Jean Luc Abitbol et toute l’équipe de la MJC Picaud
– Mr Serge Munoz (Frédéric M)
– Mme Monique Rémi pour son aide à Denou
– Mr Bruno Guichard (Président de la J.C.E. Sophia-Antipolis)
– Mr Patrick Laufer (Salon des Antiquaires de Valbonne)
– La Boutique Enchantée (pour ses dons de vêtements d’enfants )
– Mme Mercier (Pharmacienne à l’hôpital de Grasse)
– Mr Joël Sierra pour les dons de matériel médical
– Mr Stephan Delval (imprimeur de nos plaquettes)

Sans oublier :
– Les soutiens de cœur de Marie Galante
– nos correspondants locaux :
•Paulin Assignon, Messan Agogno,
•Pierre Kaling, Omar Sarr
•Jean Meto et Kurt Degnon

et les villageois qui nous ont accueillis et hébergés avec gentillesse et simplicité… nous permettant de réaliser nos actions dans les meilleures conditions.

Election du nouveau Bureau

Conformément aux statuts de l’Association, le mandat du précédent Bureau élu le 19/03/2009 vient à échéance au bout de trois ans ; rappelons sa composition :

– Président Alain Yung
– Vice Présidente Jeanne Meslier de Rocan
– Vice Président Georges Vallette
– Secrétaire Isabelle Des Moutis
– Secrétaire Adjointe Hélène Fernandez
– Trésorier Michel Boulas
– Trésorier Adjoint François Rabouam
– Chargé de la Communication Joseph Khayat
– Chargée du Pôle infirmier Nicole Corradini

Après avoir remercié l’ensemble de son équipe pour le travail effectué durant ces trois années, le Dr Yung propose au suffrage de l’assemblée une nouvelle équipe afin de pérenniser l’oeuvre entreprise par Terre d’Azur depuis 1990 :

–  Alain Yung –  Jeanne Meslier de Rocan –  Georges Vallette –  Hélène Fernandez –  François Rabouam –  Isabelle Des Moutis –  Michel Boulas –  Joseph Khayat –  Nouria Josso –  Madeleine Giraud

Personne ne faisant acte de candidature supplémentaire, il est procédé à l’élection du nouveau bureau : l’équipe présentée recueille l’unanimité des suffrages des membres présents ou représentés.

Le nouveau bureau se réunira prochainement afin d’élire le nouveau Président de Terre d’Azur.

Mouans-Sartoux, le 12 Mars 2012

Docteur Alain YUNG, Président de Terre d’Azur

Comments are closed.

Post Navigation