Date : du 29 février au 15 Mars 2010

L’équipe :

- 3 Médecins

  • Dr Christiane AUBERT
  • Dr Denis VALLIER
  • Dr François RABOUAM
    - 1 Dentiste
  • Dr Françoise DANESI
    - 2 Infirmières
  • Josiane COLOMBAT
  • Carole RABOUAM
    - 2 Logisticiens
  • Annick et Michel BOULAS
    - 1Guide interprète
  • Cheiguer Fadel

Les objectifs :

- Hôpital de ROSSO

  • Don d’un échographe portable à la Région sanitaire du Trarza
  • Formation du personnel soignant
    - BEGUEMOUNE
  • Évaluation de la situation sanitaire suite à la construction du poste de santé et à la nomination d’un infirmier
    - OUM EL GHOURA
  • Suivi des campagnes de soins réalisées par les missions précédentes (2006 et 2007)

Les sites :

Beguemoune

- Le poste de santé : En bon état, équipé sommairement, entretien médiocre

- Réserve de médicaments importante, stockée dans des armoires en fer

- L’infirmier : SOW Amadou Aly : Nommé depuis 1 mois, il était gravement malade, nous l’avons rapatrié sur NKT dés notre arrivée ; il n’a donc pas pu participer à notre mission…… et le village se retrouve sans infirmier !

• En fin de mission : nous n’avons pas laisser de médicament faute de personnel qualifié dans le village

- Campagne de soins de 5 jours :

  • médecine générale : 323
  • Soins dentaires : 71
  • Visite scolaire : 122
  • Première utilisation de l’échographe en brousse : 1 vingtaine d’échographies ont pu être réalisées en 2 jours
  • Action de sensibilisation à l’hygiène et à la prévention buccodentaire à l’école :

- Conclusions :

  • Accueil et hébergement satisfaisant
  • Etat sanitaire en amélioration :
    • Prise en charge sanitaire (en particulier du palu : gratuité des ACT, distribution de moustiquaires)
    • Présence d’une eau de qualité grâce au travail d’Aquassistance
    • Élévation du niveau économique du village (meilleur récolte du fait d’une bonne saison des pluies)
    • Désenclavement du village par la route goudronnée en cours de réalisation
      - Absence de personnel soignant stable

Oum el Ghoura

- Le Poste de santé : vaste et bien entretenu, éclairage par panneaux solaires, eau courante avec citerne sur le toit remplie manuellement !

- L’infirmier : Idrissa c’est archétype de l’infirmier africain, motivé et disponible mais aux compétences à améliorer…

- Campagne de soins de 4 jours :

  • médecine générale : 403
  • Soins dentaires : 78
  • Utilisation de l’échographe en brousse : 1trentaine d’échographies ont pu être réalisées en 4 jours (essentiellement en gynéco et suivi de grossesses)

- Conclusions :

  • Accueil et hébergement : satisfaisant sous une tente disposée à l’entrée du dispensaires
  • Etat sanitaire médiocre
    • Population afro mauritanienne pauvre
    • Habitat sous tente
    • Puits d’eau souvent salée entrainant de nombreuse HTA
  • 2 cas ont retenu notre attention :
    • Le cas de la petite Meu Meu ou comment prendre en charge une fillette de 7 ans diabétique insulino dépendante en fin fond de la brousse…
    • Le cas de Mocktar, 20 ans, enchaîné par ses parents au pilier de leur tente car atteint de troubles psychiatriques ( psychose maniaco-dépressive)

Rosso

Don d’un échographe portable à la Région sanitaire du Trarza

- Financé par le Club Rotary de Montfort Lamaury-Houdan, Talents et Partage (Société Générale) et la société Nélite

- Dans le but de promouvoir une politique de stratégie avancée de limitation du risque fœto- maternel par le suivi échographique des grossesses

- Campagne de formation en échographie par Denis Vallier : resté seul à Rosso durant 3 jours, il a réalisé une soixantaine d’échographie avec les différents médecins de l’hôpital

- De difficiles tractations avec les autorités sanitaires:le Walli, le DRASS et le Médecin chef de l’hôpital ont permis la signature d’une attestation de don stipulant que l’appareil est bien donné à la région sanitaire qui s’engage à former du personnel qualifié ; en attendant il est mis à la disposition de l’hôpital sous la responsabilité de son médecin chef.

Un mot sur la sécurité….

- Mission très bien préparée par Cheiguer Fadel sans qui cette mission n’aurait pas été possible

- Prise de contact avec les services de sécurité de l’ambassade de France

- Nombreux contrôles routiers informés de nos déplacements

- Présence effective de policier à nos côtés dans les villages

Diaporama des photos de la mission:

Mission Mauritanie Mars 2010

Comments are closed.

Post Navigation