Des projets pour Terre d’Azur

Au Togo

P1020302zCréer un jardin d’autosuffisance alimentaire à Ahépé : les

médecins de l’association, peu satisfaits des moyens disponibles pour lutter contre le fléau de la dénutrition aigue qui touche 10% des enfants et au vu de l’implication du personnel soignant sur place, en l’occurrence la Sage Femme Lami Ezoula, ont décidé d’utiliser les ressources locales.

La mise à disposition d’un terrain en friche jouxtant le Centre Médico Social, la compétence et la motivation de Lami, la mobilisation d’un groupe de femmes fréquentant la consultation et l’appui technique de l’équipe du Groupement Sichem Agro DR nous permet d’envisager la mise en chantier dans les plus brefs délais.

Nous remercions le Lions Club Cannes Europe pour l’aide financière apportée à la réalisation de ce projet.

La prochaine mission pour le Togo est programmée du 15 octobre au 2 novembre 2016. Elle partira avec Michèle Terrisse, Francis Veillon, 2 internes Diane et Laëtitia Alberto (gyneco), Bernard Morant, Hélène Fernandez, Marie-Claude Sarran, Marie Caroline Million, Jo Khayat, Pascale Brugière.

Jeanne est responsable de l’équipe médicale et Michel Beltran de l’équipe chirurgicale (Sacha Nahon, Pascal Boileau, Jacques Payan, Mylène Miallier) Les opérations ophtalmos pourraient être faites à Tsévié.

 

Au Sénégal

 IMG_4672

Une mission Terre d’Azur retournera en Casamance, à Coubalan, au cours du mois de décembre 2016 ; elle sera dirigée par le Dr Lemoyne de Vernon (à gauche sur la photo).

Durant cette mission, outre les consultations et soins habituels,  Terre d’Azur supervisera une campagne de dépistage du cancer du col utérin, sur une cohorte prévue de 300 femmes, en coopération avec les responsables médicaux et les gynécologues de Ziguinchor, chef lieu de la région.

 

Au Bénin

IMGP3947 En 2016, beaucoup de pays africains ont décidé de se doter d’une infrastructure médicale adaptée au terrain, inspirée des suggestions de l’OMS.

Pour l’instant, cet effort méritoire a du mal à se concrétiser, faute de personnel médical et paramédical suffisamment formés.

C’est pourquoi, certains maires de villes moyennes, pour appliquer les mesures de décentralisation en matière de santé, ont demandé officiellement à Terre d’Azur de bien vouloir apporter son appui technique à la réalisation de cet objectif : c’est le cas notamment de Djakotomey au Bénin.

Cette demande a reçu un écho favorable de notre part, y voyant un engagement précis et pérenne, en accord avec les autorités médicales en place.

C’est une évolution importante qui se présente à Terre d’Azur, avec, au bout du compte, l’accession à une autonomie sanitaire enfin acquise par le pays aidé et un repli humanitaire une fois l’objectif atteint.

La prochaine mission au Benin est prévue début 2017

Lutte contre la dénutrition, dépistage, appui technique en matière de santé : vous qui nous soutenez depuis longtemps, engagez vous encore un peu avec la certitude que votre aide ne sera pas à fonds perdus et aboutira sous peu, à une indépendance totale en matière de santé pour l’ensemble des pays où nous sommes intervenus jusqu’à ce jour.

Comments are closed.

Post Navigation